21 octobre 2007

Rocambolesque déménagement

Les dernières semaines ont été plutôt bouleversées et bouleversantes. Ça y est nous sommes rendues à Saint-Lambert dans notre grand 51/2, enfin! J'avais tellement hâte de vivre avec mon amour et tellement de crainte face à mon retour dans le 450. Une semaine avant le dit déménagement le stress s'est sublimé en gastro me forçant à me reposer 2 jours, 2 jours, comme si j'avais le temps! Mes menstruations ont décidé de se déclencher alors que j'étais loin d'être dû... Juste pour faire exprès ce que j'avais besoin pour me soigner était paqueté! Ma chatte s'est elle aussi rendue malade de stress, (vomissement, jeûne, isolement, mauvaise condition générale, perte de poids...) ça a coûté 400$ pour le savoir... (hospitalisation, prise de sang, RX, médicaments, consultation) Vous conviendrez que ça n'a pas allégé mes inquiétudes! Nous avons ainsi précipité notre emménagement à Saint-Lambert afin d'assurer à Mlle Soya un environnement stable, isolé de son frère, afin de lui éviter les traumatismes des voyages en voiture. Mlle a été encore plus malade dans les 48h suivant sa sortie, pour finir par se réveiller en parfaite forme le jour précis du déménagement... J'avoue qu'elle s'est fait gâter en masse durant ses moments difficiles, l'amour et les câlins l'auraient-ils guéri? Voilà que c'est mon "gros malcommode" (tel que surnommé par mon amoureux *malcommode senior*) qui semble avoir de la difficulté à trouver ses repères dans notre nouvel appart. Il se promène en chialant, il crache tente d'attaquer sa soeur ou ses maîtres avec sa patte dégriffé! Il a tenté plusieurs fugues, maintenant que nous sommes en règle et qu'il a sa médaille il ne fugue jamais longtemps. Pôvre tis-minous c'est pas drôle le dépaysement...
Nous sommes fatigués. C'est éprouvant un déménagement, l'acclimatation à un nouvel endroit et un nouveau style de vie, bien que la vie à deux soit super agréable.
J'ai débuté mes vacances il y a 2 jours dans un étrange d'état. Plutôt que de vivre l'euphorie du début des vacances j'avais plutôt une boule de chagrin dans la gorge. Je n'ai aucune idée de ce qui m'attend à mon retour de congé, côté boulot. J'ai très peu d'heures d'assurées, c'est insécurisant. Je tente de prendre le tout un jour à la fois et de décrocher le plus possible du travail. Je veux me reposer le plus possible, je me sens épuisée, 3 semaines plus tard j'ai encore de la difficulté à me remettre d'un rhume.
Finalement, nous avons été malchanceux cette nuit, mon amour s'est fait voler son ordinateur dans son véhicule...

Pfffff un p'tit break si vous plaît...
Mais malgré les boîtes, le chaos du déménagement, on s'aime et c'est dont bon d'être ensemble.

2 commentaires:

Machavalou a dit…

Un déménagement est dur pour tout le monde, même pour nos petites boules de poils adorés.

En lisant ton texte, ça me donnait encore plus le goût de déménager avec mon amoureux. Dans mon cas, ça se fera en juillet prochain ... et j'ai hâte !

Bon début de cohabitation, je suis certaine que tout va bien se passer :-)

TheRedHead a dit…

Je suis si contente de vous savoir installé ensemble. C'est merveilleux !

Je vais focuser sur une ballade vers la rive-sud , en attendant Charles Dubé nous attends ! :D