29 décembre 2007

L'heure est au bilan



Alors que je dépouille le sapin de ses plus beaux atours, un petit bilan de fin d'année s'impose, somme tout très positif...


L'hiver 2007 fût plutôt calme, mais il précédait la tempête... Tempête d'émotions, de surprises, de grands changements, de grands bouleversements, d'amour.

Après avoir mis fin à une relation amoureuse au début du printemps, j'ai eu la très grande chance de profiter d'un voyage à Las Vegas où j'ai été très gâté. J'ai été non seulement époustoufflé par la ville, les spectacles mais surtout par le Grand Canyon. Je souhaite sincèrement aller un jour faire du camping en Arizona afin d'avoir davantage l'occasion d'observer cette merveille.


Je me suis, par la suite, lancée dans la campagne de financement de Leucan. J'ai accumulé beaucoup de sous, on a rasé mes cheveux et surtout j'ai dû solliciter beaucoup de gens, ce qui représentait pour moi le plus gros défi. Je suis fière de cet accomplisement. Je suis fière de mes démarches, du réseau de contacts ainsi créé.


C'est le coco rasé que j'ai rencontré mon amour d'amoureux. Je n'aurais jamais cru que ça m'arriverais si peu de temps après une rupture. Je voulais croire à Cendrillon mais je me trouvais plutôt naïve. Pourtant, voilà 6 mois que nous sommes ensemble et c'est le plus merveilleux des bonheurs d'être et d'évoluer ensemble. Chaque jour encore je prends le temps de me dire à quel point je suis chanceuse d'avoir rencontré mon prince. Je vous souhaite à tous de vivre une si magnifique relation.


Amour, moi et notre petit bonheur sommes emménagés ensemble il y a un peu plus de 2 mois. J'ai fais le saut vers la banlieue, de retour à mon St-Lambert natal. Je ne regrette pas du tout ni la cohabitation ni le changement de rive. J'avoue, je m'ennuie quelques fois de Montréal et je suis toujours heureuse d'y retourner.


Les circonstances de la vie nous ont amené à redéfinir nos projets, les préciser, les dater. Dans la poursuite de ceux-ci nous avons décidé de m'offrir l'université à temps plein en 2008! Gros projet, nouveau style de vie, retour à la vie d'étudiante et à son budget. Un beau nouveau défi à accomplir. Dans un an je serai Bachelière!


Cette année encore j'ai fait des prises de conscience importante. J'ai compris, en le vivant, à quel point l'argent pouvait avoir du pouvoir dans les rapports entre individus. J'ai découvert l'importance d'avoir des projets et de "courir" après quelques chose, d'avoir un but à atteindre et de se mettre en action pour y arriver. Je sens à quel point ça fait du bien et comment ça motive à vivre de plus bel et le plus intensément possible. Je m'apperçois qu'il faut définitivement croire à ses rêves même s'ils nous parraissent utopique, trop grand ou autre. Il faut non seulement y croire mais mobiliser toute notre énergie et nos efforts afin de contribuer à leurs réalisations. J'ai découvert en 2007 que je n'étais pas obligé d'être aussi féministe qu'on tente de me l'enseigner depuis longtemps. Je prends goût à une autre forme de vie personnelle, de couple et familiale différente de celle que j'ai eu comme modèle.

Lors de ma collecte de fonds pour Leucan et même par la suite on me demandait si je referais l'expérience. Ce à quoi je répondais: raser mes chevex sans problème, il faudrait par contre que mon réseau personnel et professionnel ait beaucoup changé question de ne pas solliciter les mêmes gens. Quelques sept mois plus tard c'est pas mal ce qui est en train de se passer... L'idée de passer à nouveau sous la tondeuse n'est pas sans déplaire à mon Amour...

Cette semaine j'ai eu l'honneur de graduer au rang de tante, j'ai même eu droit à une belle caresse (de la part d'un garçon de 7 ans c'est un grand honneur). Je suis passée de la "blonde sans nom de Dédé" à "salut ma tante Byzou!" Wow un pur délice pour le coeur. Ce même neveu semble rêver que son mononcle se marit. Sans que je m'en apperçoive il semble avoir eu une discussion avec mon amour et s'est empressé de venir me dire avec beaucoup d'entousiasme "Dédé m'a dit que ça se peut qu'il te marit!" Trop mignon! Lui qui en septembre prédisait que je ne serais plus là à Noël... (le petit) Parions que finalement ça lui fait plaisir que j'y sois encore. Ce que ça peut faire dire les enfants, n'est-ce pas...?

Bref, je suis assez fière de cette merveilleuse année, de ce que j'ai accompli, de ce en quoi j'ai cru et de tout ce nouveau monde dans ma vie. Je reconnais avoir été maladroite à certains moments et avoir blessé certaines personnes, je m'en excuse. 2007 aura, à tout jamais, changé ma vie, jamais je ne l'aurais cru à pareille date l'an dernier... Où serais-je l'an prochain?


2008 est l'année de mes 30 ans. J'espère vraiment avoir l'occasion de les souligner en France! Je nous souhaite tout plein d'autres projets ainsi que la réalisation de ceux-ci. Je nous souhaite chers blogueurs beaucoup de bonheur, de paix, d'amour, de joie, de santé, de succès.

Faites des manifestations claires à l'univers dans les prochaines heures! Soyez heureux, soyez prudent et amusez-vous!

Byzou.

3 commentaires:

TheRedHead a dit…

Je suis tellement heureuse de lire des constats de vie délicieux comme ça ! :) Je savais que t'étais heureuse , mais bon.

Tes dernières lignes me laissent songeuse. Je vais assurement émettre de grande énergie et y croire fort fort, dans les prochaines heures. Le reste sera d'agir :)

Contente de t'avoir sur ma route douce Byzou , embrasse l'amoureux de ma part !

unautreprof a dit…

c'est vraiment un beau bilan, inspirant.
Bonne année 2008.

Miss_Neptune a dit…

Je te souhaite une année 2008 tout aussi merveilleuse! Je suis contente des bonnes choses qui se passent dans ta vie, tu le mérites pleinement.

Pour le retour aux études, je te dis; Bravo et go go go!!

Pour le reste... que ta bonne étoile continue de briller tout autant et même plus!
Peut-être aura-t-elle envie d'en allumer une pour moi :) ... je vais m'adresser à l'univers aussi, je crois que je ne parlais pas assez fort en 2007.
Prend soins de toi!